18 mai 2011

Quand j'étais estheticienne....

Estheticienne

Attend, ne part pas, t'inquiète je vais pas te parler de poil...il y aura juste un petit passage, mais promis, il sera tout petit.

Lorsque je suis sortie de mes formations en maquillage et coiffure, évidemment, je me suis lancée sur le marché du travail, et dis toi que des maquilleuses-coiffeuses qui se lance dans le milieu artistique il y en des tas. Des cv j'en ai envoyée des milliers, à l'époque je n'avais pas encore d'ordi, donc tout ce fessait à la main.

Et un jour, je suis convoquée à la sfp de bry sur marne, j'étais fière comme un pou, cela fessait 2 mois que je sortais de l'école et je me voyais déjà à bosser sur pas mal d'emission de tv. Je suis reçue par une gonzesse qui me fait remplir un dossier, et celle-ci me dit

- mais vous n'avez pas de CAP d'esthéticienne ?

- bah non

- à oui, mais sa va pas le faire, ici il nous faut ce diplôme, car celui de maquilleuse n'est pas reconnu par l'état

- pffff, et bien salut

Et donc, courageuse comme je suis, je continue à envoyer des cv, j'arrive à trouver des contrats de boulot, mais ce n'est pas top pour remplir le frigo. Donc je passe à l'action, en me décidant de passer ce foutue CAP d'esthétique en un an et surtout en alternance, je ne voulais surtout pas me retrouver avec des gamines de 15 ans.

Par chance dans un magazine spécialisée sur l'esthétique, je tombe sur une annonce ou il recherche une personne en alternance pour un cap. Rendez-vous prit, j'arrive dans une banlieue que je ne connaissais pas et qui fessait un peu peur (villepinte), mais heureusement l'institut était en face de la gare.

Le premier contacte avec l'esthéticienne se passe bien, c'est une femme à qui il lui reste encore un an avant sa retraite. Elle était intéréssée par ma formation et cela l'arrangeait d'avoir quelqu'un qui n'y connaissait rien.

Alléluia.

J'étais invitée à faire une journée d'essai la semaine suivante, et vraiment j'étais loin de me douter dans quel pétrin je me mettais. Déjà, le premier jour j'aurais du comprendre, mais comme je suis du genre sympa, j'ai laissée couler. La nana est arrivée avec du retard, elle est accompagnée de son caniche, nous rentrons dans la boutique, elle me fait visitée les deux cabines qui avaient 1 poils besoins de faire du rangement et ménage, ensuite elle m'explique comment est installer la boutique avec les parfums, les soins et maquillages. Tout est ok. Ensuite elle me demande si je peux passer un coup de balai, la bonne fille que je suis, attrape le machin et commence à balayer.. quand je vois...

"2 crottes de chien au milieu du magasin"

Il était hors de question que je ramasse ceux-ci, donc je fais celle qui n'a rien vue, la nana fait des aller/retour entre le magasin et les cabines, donc forcement elle a vue les "cadeaux de son chien", mais ne fait, rien, alors je lui ai fait comprendre que son chien "c'est oublié sur le carrelage", elle me répond "oui cela lui arrive" et comprend enfin que je ne ramasserais pas ses crottes.

Dans les jours suivants, j'avais remarquée que l'après midi, elle n'était pas aussi "net" que le matin, et j'ai compris ou le jour, elle m'a demandée "d'aller lui chercher de la bière au supermarché en face", bien sur ce n'était pas pour elle.

Mais comme je suis une bonne fille, je suis restée, me disant qu'elle doit seulement se désaltérer quand elle n'a pas de cliente, et bien non, cela ne l'empéchait pas, il fallait voir la tête des clientes quand elles avaient comprises à leur tour dans qu'elle état elle se trouvait. Alors, pour soit disant m'apprendre à faire des soins, un jour elle me dit " tu vas faire la prochaine cliente c'est un soin visage, tu verras il y a des notes un peu partout dans la cabine, il suffit que tu suives ce qu'il y a écrit.

Quoi, Pardon, Comment ?

Mais, je suis une sainte, j'ai suivis les notes, la cliente était hyper zen quand elle comprit que je ne savait pas ou commencer, le pire, c'est quand il a fallut mettre l'appareil à vapeur pour dilater les pores de la peau, je baladais l'appareil un peu partout sur son visage, mais en faite il fallait le laisser statique et c'est la cliente qu'il me l'a dit.

La honte, oui.

L'esthéticienne a vite eu confiance en moi...pour me laisser les clés du magasin, et faire l'ouverture et aussi qu'elle vienne à l'heure qu'il lui arrange et surtout que les poussières soient faites. Même à la fermeture de midi, je pouvais rester dans le magasin pour déjeuner, alors un jour elle en profite en me disant que l'après-midi une épilation jambes était prévue, donc elle me demande pendant ma pause de surveiller la cire, car elle avait mis un bloc neuf et il fallait du temps pour que celui-ci fonde, donc, de temps en temps j'allais "touiller" pour bien lisser la pâte. L'esthéticienne arrive plus tard, et me demande ce que c'est cette odeur de brûler, moi, je sentais rien, elle va dans la cabine et c'était la fameuse cire qui brûlait...bien, sur j'ai eu le droit à une engueulade et en plus qu'elle était alcoolisée, je te laisse passer les détails.

Après avoir mit un autre bloc de cire à fondre, la cliente arrive, et la soûlarde me dit "et bien tu vas faire ta première bande, tu regarde bien comment je fais", déjà, il faut savoir manipuler le morceau de bois qui étale la cire sur la jambe, rien que ça, j'étais incapable de le faire, donc elle la fait pour moi, mais vas y que tu te débrouille pour étaler et surtout tirer pour enlever la bande... Je te jure j'avais la trouille et mal pour la fille. Voyant que je m'en sortais pas l'esthéticienne a continuer, je ne sais pas comment, mais elle a réussi à faire l'épilation.

Jusqu'au jour ou ça à péter.

La veille, nous changions les prix de toutes les boites de parfum, et il fallait enlever les anciennes étiquettes, donc, en évitant d'aller à la poubelle avec chacune des étiquettes, j'avais posée celles-ci sur le comptoir et oups, le soir j'ai oubliée de les jeter. Malheur. Le lendemain, étonnamment elle est arrivée avant moi, j'entre dans le magasin, je range mes affaires, je suis de bonne humeur, en plus depuis 2 jours il y a une stagiaire avec nous, j'étais devenue copine avec elle, on se moquaient souvent d'elle, mais discrètement, et je suppose qu'elle avait sentie un truc entre nous deux, alors, ce jour là, elle m'appelle dans la boutique et me montre toutes les étiquettes qui étaient collées, qu'elle avait amoureusement entourée d'un crayon bien noir, pour me faire comprendre que cela faisait dégueulasse, en même temps elle me traite de faignante et autres joyeusetés. Là, j'en ai eu ras le bol, je lui ai balancée ses foutues clés sur la caisse, je lui ai dis que je ne l'a supportée plus, qu'il fallait qu'elle sache se tenir devant ses clientes quand elle a bu, que j'allais prévenir l'inspection du travail et hygiène pour sa poubelle d'institut. Jje pars, elle me poursuit jusqu'à dans la rue en hurlant en m'insultant, mais heureusement à 20 ans on court vite.

Mais la garce ne m'a pas lâchée comme ça, le lendemain soir, elle m'a harcelée au téléphone pendant une bonne partie de la nuit, elle était vraiment au stop de son alcoolisation, donc, cela s'est terminé par un dépôt de plainte au commissariat, au prud'homme et l'hygiène.

Je suis restée 3 semaines dans cette institut et je n'ai plus cherchée à passer ce foutu CAP, mais cela ne m'a pas empêchée de travailler, j'ai même bossée pour les deux studios de la sfp, celui de paris et bry sur marne. J'étais tombée en amour pour celui de paris qui est hélas fermé maintenant, mais dés que j'avais une pose, je filais à l'étage des costumes... on ne se refait pas mes poulettes.

Posté par francoise-l à 08:20 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires sur Quand j'étais estheticienne....

    hé ben! quelle expérience pour un premier boulot!! ca n'a pas du être rose !

    Posté par maevina, 18 mai 2011 à 10:46
  • Tu as été courageuse vu ton jeune âge.

    Posté par joelle, 18 mai 2011 à 19:39
  • Mouahah je vais faire lire ça à Madame Hot

    Posté par hotllywood, 20 mai 2011 à 07:22
  • Maé --> c'est sur que cela donne pas envie d'y retourner

    Joelle --> Et encore à 20 ans, j'étais trés timide, aujourd'hui, je crois que je serais rentrée dans le tas un peu plus

    Hot --> Mme hot est esthéticienne ?

    Posté par Françoise, 20 mai 2011 à 13:29
Poster un commentaire